Accédez à votre compte
La technologie




La Fusion Laser est utilisée depuis de nombreuses années dans l’industrie en général, pour réaliser des pièces complexes irréalisables auparavant sans cette technologie : Aérospatiale ou Formule 1 par exemple.

être appliquée au secteur dentaire, cette technique a fait l’objet de brevets et licences dont seuls Bego et Bego Medical sont propriétaires. EOS avec la machine Eosint M270 est le seul fabricant à ce jour agréé par Bego pour le secteur dentaire depuis leurs accords du 20 février 2008. > Plus d'infos

Dental Emergence est donc à ce jour le premier et le seul centre indépendant français agréé EOS à utiliser de plein droit l’ensemble de ces licences et brevets tout en respectant la propriété intellectuelle de Bego et Bego Medical.

Dental Emergence est ainsi habilité à utiliser sur site la poudre spécifique au dentaire avec la machine Eosint M270 qui est la SP2 pour le Co-Cr (Poudre Co-Cr issue de la technologie dentaire).

Télécharger la Fiche SP2


Télécharger la licence EOS



La Micro Fusion Laser ou DMLS, Direct Metal Laser System, est un procédé qui permet de fabriquer une pièce en métal à partir de sa représentation 3D, par dépose de couches successives (entre 400 et 500 couches selon la hauteur de la dent) de poudre de métal de 20μ sur un plateau que vient balayer un faisceau laser de classe 4, fin et précis d’une puissance de 200 watts.

Le processus a lieu dans une chambre d’exposition ou four étanche sous atmosphère neutre : l’azote. Ce gaz neutre est apporté en permanence durant tout le cycle de fusion pour garantir une parfaite pureté de la pièce. Le laser fusionne uniquement les particules de métal nécessaires et suffisantes à la fabrication de l’élément. Les propriétés du métal données par le fabricant sont ainsi parfaitement respectées et l’élément obtenu est 100% dense. Le processus entièrement automatisé s’effectue sans intervention humaine.

À la fin du cycle, un post-traitement thermique est effectué puis les éléments sont séparés du plateau. Débarrassés de leurs supports, ils subissent un très léger surfaçage uniquement au niveau des supports eux-mêmes, les éléments étant ensuite sablés superficiellement, pesés et expédiés.


Télécharger la Fiche d'illustration du procédé


> Technologiques

• Pas de mise en revêtements donc pas de risque d’inclusion de particules dans le métal.
• Pas de risque de brûler le métal, pas de porosité, pas de retassure.
• Pas de manque de métal, pas d’inclusion de gaz.
• Pas de déformation de l’élément métallique.
• Homogénéité parfaite du métal.
• Donc pas de fragilité de la pièce



> Financiers

Toutes les fournitures utilisées après la coulée du maître modèle jusqu’au montage de la poudre céramique sont supprimées :
Die Spacer, isolant, cires, réducteur de tension superficielle, tiges de coulées, cône et cylindre de coulée, revêtement, métal, fraises pour le grattage, etc.

Le matériel traditionnel est réduit à sa plus simple expression :

un bol à plâtre, un malaxeur sous vide, gommes de surfaçage pour le métal, vos pinceaux et spatules à céramiques.

Vous éliminerez ainsi :
- bec bunsen, spatules chauffantes, appareil pour la cire de trempe, four de chauffe, fronde, sableuse 250μ…
- la maintenance et les réparations sur ces matériels.

Vous gagnez 50% minimum sur la réalisation de vos éléments métal. Vous pouvez ainsi vous consacrer à la partie la plus noble de votre travail : l’esthétique. Vous pourrez prendre plus de temps pour le relationnel avec vos clients et développer ainsi votre clientèle.